lundi 26 mai 2014

Mon poids et moi (émois)

Salut les filles ! 

Un article particulier aujourd’hui, particulier parce qu’assez personnel (et pas vraiment lié au thème principal du blog
Je voulais vous parler de mon poids et plus précisément de mon rapport avec celui-ci.

Commençons par le commencement, je n’ai jamais été « grosse », d’un point de vue totalement rationnel je n’ai jamais eu un IMC inquiétant. Toutefois quand j’avais 13/14 ans je mangeais beaucoup et beaucoup de cochonneries… En fait j’ai toujours mangé beaucoup mais avant mes 14 ans je faisais aussi beaucoup de sport (basket principalement) et j’ai arrêté d’un coup… Bref, un jour j’ai été chez le médecin et là il a dit « faudra faire attention au surpoids quand même » voila… Va dire ça à une fille de 14 ans ! J’ai commencé à être très complexée par mon corps, déjà l’adolescence et en plus le surpoids, ça faisait beaucoup pour moi.

Je me suis donc mise au régime. Comme je suis quelqu’un de plutôt (très) réfléchie, j’ai fait beaucoup de recherches sur les « meilleurs régimes » et tout ce qui revenait c’était les calories, je suis donc devenue totalement obsédée par ces calories (sans trop savoir ce que c’était concrètement d’ailleurs) Je comptais les calories de tout ce que je mangeais et je ne devais pas dépasser un certain nombre par jour… Je suis sûre que vous connaissez le principe ! 

Cette technique s’est avérée effective étant donné que j’ai pu perdre environ 10 kilos en un peu plus d’un an. Sauf que je mangeais toujours assez mal, je ne faisais pas la différence entre 1500 calories de chips et 1500 calories de fruits, pour moi c’était tout pareil.



Bref. J’ai perdu le poids que je voulais perdre, je suis arrivée à un stade où j’étais vraiment mince mais je ne le voyais pas. A chaque fois que je me regardais dans le miroir je me voyais toujours grosse.
Et je pense que c’est là où je voulais en venir avec cet article : un régime ne suffira pas à me faire sentir mieux. Aujourd’hui encore même si je suis plutôt mince, je n’arrive pas à m’y faire, dans ma tête je suis toujours rondouillarde ! Je pense que s’accepter et surtout s’aimer comme on est ne passe pas forcément par une perte de poids (ou une prise de poids !), il me semble qu’il faut savoir faire un certain travail sur soi et se « forcer à s’aimer ». Pour moi, « s’aimer » passe bien sûr par une alimentation saine parce que bien manger fait qu’on se sent bien, par des jolis habits, des habits qui nous mettent en valeur et nous font plaisir, une bonne routine de soins qui nous fait nous sentir belle… Tout ça quoi !




Une dernière chose que je voulais souligner rapidement : compter les calories semble être une bonne idée mais en fait, rien n’est moins sûr ! Je ne peux pas dire que je regrette d’avoir commencé à compter les calories parce que grâce à ça j’ai réussi à perdre le poids que je voulais mais en même temps ça a totalement « foiré » ma relation avec la nourriture… 
Aujourd’hui encore tu me proposes un gâteau/bonbons je vais direct penser « Ouille, ça doit bien faire du 50 calories ça ! » et honnêtement, c’est pas la plus saine des pensées ! Je ne sais pas si un jour je vais pouvoir réussir à mettre de côté ces calories, ma mère n’a jamais pu (en même temps côté régime ma mère elle en a fait des pas mal, on va dire que j’ai de qui tenir !) J'y travaille, déjà aujourd'hui je fais la différence entre les "bonnes" et les "mauvaises" calories, ce qui est un avancement ! 



Voila, je ne sais pas si quelqu’un a réussi à lire tout ce pavé, si vous avez pu, merci beaucoup, je suis contente de pouvoir partager ma petite histoire avec vous… et bien sûr si vous voulez discuter de votre expérience, ou quoique ce soit, je serai ravie de répondre à vos commentaires !


En attendant, je vous souhaite à toutes, une très belle journée/soirée 

xx


6 commentaires:

  1. Bien sûr que j'ai tout lu! =P
    J'ai un peu le même parcours, du coup, je comprends tout à fait.
    C'est clair qu'il y a des phrases qu'on se prend dans la tronche toute jeune, et qui marque.. Le coup du "faudra faire attention au poids", ça choque quand t'es ado. Après, il faut bien que quelqu'un le dise.
    Aujourd'hui tu es stabilisée?
    Le bien-être c'est global. Au delà du poids, c'est plus l'image générale que tu as de toi qui fait que tu peux un jour réussir à être bien dans ta peau. Comme tu le dis si bien, prendre soin de sa peau, se maquiller, choisir de jolis vêtements, tout participe à te redonner un peu de confiance.

    Tiens, une nouvelle doctrine pour ta "secte" : "Pour moi, « s’aimer » passe bien sûr par une alimentation saine parce que bien manger fait qu’on se sent bien, par des jolis habits, des habits qui nous mettent en valeur et nous font plaisir, une bonne routine de soins qui nous fait nous sentir belle… Tout ça quoi !". Mouhaha!

    Bisous Miss, et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le fait de l'entendre dire par mon médecin m'a marqué et je pense qu'il aurait pu trouver une autre façon de le dire, d'un autre côté je reconnais qu'entendre une personne extérieure dire ça (parce que ma mère m'avait prévenu, mais à 14 ans on écoute pas sa maman c'est bien connu) a eu un effet positif, ça m'a permis de prendre conscience de la situation et de réaliser que si je ne changeais rien ça allait empirer..
      Aujourd'hui je suis plutôt stable et je fais mon possible pour manger sain et faire pas mal de sport, en fait je pense que le sport m'a permis de m’ôter un peu le problème "poids" de la tête puisque je me fie plus à mon apparence qu'au chiffre sur la balance !
      En tout cas merci d'avoir lu (et commenter) ça fait plaisir !

      Je te souhaite une belle journée, des bisous !

      PS : je suis au taquet côté doctrine maintenant ;)

      Supprimer
  2. Ton article est très vrai et soulève de nombreuses questions, j'en parlais justement avec une amie hier : quand on a été complexée, on le sera "toute la vie", même si l'on sait que l'on est toujours plus dur face à ses propres défauts qu'à ceux des autres. Bravo pour ta sincérité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord, il est très dur de se débarrasser d'un complexe ; je pense qu'on arrive pas à réaliser qu'on puisse réellement avoir changé, du coup autant réussir à s'accepter comme on est et pas comme on aimerait être (cette phrase n'a aucun sens !) Merci beaucoup d'avoir lu en tout cas :)

      Supprimer
  3. nice post :)
    http://girlonstreet.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  4. j'ai tout lu :) il a vrai que pas mal de filles qui ont fait le régime WW continue de pensé en calorie. Mais si tu mange un petit bonbon c'est différent que si tu mangeait 10.000 bonbons. Pour ma part je n'ai jamais fait de régime de ma vie et c'est pas pour ça que je suis énorme (55 kg pour 165 cm) pour ma part je déclare qu'à l'excès tout est mauvais, qu'il faut donc manger de tout...mais avec modération ;)

    RépondreSupprimer